Après une réunion tenue ce vendredi au quartier général de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le porte-parole de circonstance, Faya Millimono, a annoncé la tenue d’une journée ville morte ce lundi 26 février à Conakry. Cette ville morte sera suivie selon le président du BL, d’une série de manifestations sur l’ensemble du territoire national.

“Nous avons exigé que les vrais résultats soient publiés… Les partis politiques et les listes citoyennes détiennent des preuves”, a fait savoir Faya Millimono, président du Bloc Libéral.

Reste à savoir avec quelle théorie juridico-politique, la CENI pourra publier “les vrais résultats” des communales, quand bien même que les opposants n’exigent pas la reprise du scrutin.

Alpha Mady pour Guinee7.com