Le syndicat de la guinéenne de l’électricité (EDG) a adressé un préavis de grève à la direction de Veolia, la société de gestion. Dans ce préavis que nous publions ci-dessous, le syndicat menace d’aller en grève si ses revendications ne sont pas prises en compte au bout de dix jours après réception du courrier. C’est-à-dire pendant cette semaine.   

COLLEGE SYNDICAL EDG                  

 

        A Monsieur le Directeur des Ressources Humaines d’EDG

Objet : Préavis de Grève

Monsieur,

Suite à nos multiples rencontres à travers lesquelles des discussions se sont déroulées autour de plusieurs points de revendications où des anomalies ont été constatées et qu’aucune promesse de correction de votre part n’a été envisagée,

Le Collège Syndical :

Considérant que le contrat de gestion n’a pas prévu de plan social ;

Considérant que l’équipe de Veolia chargée de la gestion d’EDG doit évaluer le personnel, afin de combler le déficit par un programme de formation pour faciliter le transfert de compétence à la fin du contrat de gestion prévu pour  quatre (4) ans ;

Considérant que l’Administrateur Général a été clair, dans son intervention du Mardi 18 Octobre 2016 à l’hôtel Riviéra qu’il n y’aura pas de recrutements à EDG mais plutôt un rédéploiement du personnel ;

Considérant que des recrutements à EDG sont en cours d’execution pour des postes déjà existants, fonctionnels et occupés ;

Considérant que cela explique qu’un plan social de séparation est en vue ;

Considérant que ces recrutements visent à se débarrasser de tous les cadres trouvés sur place pour les faire remplacer par des nouveaux dévolus à votre cause ;

Considérant que votre façon de gérer EDG dans l’opacité totale sans aucune considération vis-à-vis des travailleurs Guinéens est un acte d’atteinte, à la dignité et à la personnalité du citoyen Guinéen que nous sommes ;

Considérant que depuis votre prise de fonction en Octobre 2015 vous n’avez pas été capable de mettre en place une structure fonctionnelle de l’Entreprise ;

Considérant que les comités de Dierection que vous tenez tous les vendredis depuis votre arrivée n’ont jamais fait l’objet d’une restitution au niveau des travailleurs ;

Consodérant que les harcèlements institutionnels infligés sur les travailleurs, entrainent non seulement une démotivation au sein de ceux-ci mais contribuent à créer un climat d’inquiétude et de perturbation de la paix sociale.

Vous demande :

  • L’arrêt immédiat de tous ces recrutements fantisistes qui n’obéissent à aucune procédure en vigueur ;
  • Le renvoie de tous ces nouveaux recrus ;
  • Le renvoie de tous les stagiaires et assistants techniques de Veolia comme a été le cas pour les stagiaires Guinéens dès votre prise de fonction ;
  • L’utilisation unique du personnel guinéen trouvé sur place pour tous les postes ;
  • La mise en place immédiate d’un programme d’evaluation et de formation du personnel guinéen trouvé en fonction en vue d’un redéploiement conformement aux clauses du Contrat de Gestion ;
  • La mise en en place des structures fonctionnelles ;
  • La participation désormais d’un représentant Guinéen à tous les comités de Direction.

Ce préavis de grèves doit s’étendre sur une période de Dix (10) jours, à compter de sa date de réception pour vous permettre de satisfaire à nos révendications.

A défaut, nous seront dans l’obligation de lancer le mot d’ordre de grève signifiant ainsi l’échec de l’équipe Veolia dans sa gestion managériale d’EDG.

Dans l’espoir qu’une suite favorable sera réservée au présent préavis de grève, veuillez croire Monsieur le Directeur l’expression de notre haute considération.

Conakry le 13 Décembre 2016

p1

p2

p3

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici