Cheick Taliby Sylla, ministre de l'Energie

Lundi dernier, lors de la mise en eau du barrage hydroélectrique de Souapiti, dans la préfecture Dubreka, le ministre de l’Energie, Cheik Taliby Sylla s’est exprimé sur la hausse du prix de l’électricité en Guinée.

« Les consommateurs, je tiens à vous informer qu’on a fait un benchmark (technique de marketing visant à comparer les marchés, ndlr), qui nous a permis de savoir quel est le coût du Kilowatt/heure (KW/h) au niveau de la CEDEAO. Et en regardant ce coût moyen, malgré les gros efforts que le gouvernement déploie, le tarif du KW/h d’énergie est largement en dessous du KW/h normal appliqué dans la sous-région. En plus de cela, le gouvernement déploie, près de 300 millions d’euros pour supporter le cout du tarif de l’électricité. Nous avons demandé à EDG, qu’à partir des factures prochaines, de ressortir sur chaque facture d’un consommateur, quelle est la partie subvention que l’Etat accorde à ce consommateur. Peut-être que cela va provoquer un réveil de conscience afin qu’on puisse appliquer le tarif réel. Parce que quand on investit, on fait des emprunts, il faut qu’il y ait le retour d’investissement. Mais si c’est l’Etat qui doit subventionner à hauteur de 90%, la tranche des consommateurs domestiques, je n’ai jamais vu ça nulle part. nous pensons que si cela continue très certainement comme le premier ministre l’a dit, on va demander l’avis des Guinéens, faut-il continuer à donner à tout le monde 300 millions d’euros pour subventionner la consommation d’électricité ou ces 300 millions là, on va diriger cela ailleurs dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de nos populations » ? s’est interrogé Cheick Taliby.

Avant d’ajouter plus loin : « Il y a des producteurs indépendants qui produisent de l’énergie et qui vendent à EDG et EDG vend cette production a ses clients (…) Il faut retenir que si nous ne prenons pas les dispositions qu’il faut pour appliquer un tarif adéquat aux consommateurs, nous allons tuer le secteur de l’énergie dans notre pays et ce n’est pas l’ambition. »

Une subvention de 2 mille 400 milliards de nos francs chaque année

« C’est pourquoi les jours à venir, il y aura une grande sensibilisation au niveau de EDG pour informer sur la pose systématique des compteurs à prépaiement pour permettre à chacun de réduire sa consommation. A-t-il annoncé. C’est vrai qu’on ne peut pas appliquer le coût complet du tarif du KW/h aujourd’hui. Pour diminuer l’onde de choc, nous allons trouver des solutions, mais le gouvernement ne pourra plus continuer à subventionner à des hauteurs, comme je l’ai dit tantôt, de milliards; 2 mille 400 milliards de nos francs chaque année. C’est inadmissible, c’est trop énorme. Nous avons fait une augmentation de 15% mais diluer. Ce n’est pas une augmentation linéaire de 15% qui ont été en fonction des différentes tranches. Mais aux industriels, quand on a comparé le tarif, on a compris qu’on a presque atteint le niveau le plus élevé. C’est pourquoi on a appliqué juste 5%. Parce que là aussi, il ne faut pas diminuer sur les domestiques, augmenter sur les industriels, si on continue comme ça, on va tuer l’industrie dans notre pays».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici