M. Jeffrey Feltman

Suite à l’apparition depuis trois mois de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui a fait des ravages en Guinée, le secrétaire général adjoint des Nations Unies chargé des affaires politiques Jeffrey Feltman a été reçu vendredi en audience par le président guinéen Alpha condé.

Au cours de leur entretien, les deux hommes ont largement évoqué la situation de cette fièvre hémorragique dont le nombre de victimes est estimé à 122 morts et plus de 190 cas suspects dans les centres de traitement situés au niveau des zones touchées.

L’envoyé spécial de l’ONU a exprimé les préoccupations des Nations Unies face à l’épidémie qui touche plusieurs pays de la sous-région ouest-africaine et dont l’épicentre demeure la Guinée qui enregistre plus de perte humaine.

“En visite de familiarisation en Afrique de l’Ouest, il était important pour moi de visiter la Guinée qui entretient des relations solides avec les Nations Unies”, a déclaré M. Feltman, avant d’ajouter que sa visite est une marque de solidarité envers le gouvernement et le peuple guinéens.

Par ailleurs, au nom du secrétaire général de l’ONU, M. Feltman a rappelé que son séjour est également une occasion pour parler avec le chef d’Etat guinéen des questions politiques, notamment le respect des accords politiques de sortie de crise signés en juillet 2013 entre les acteurs politiques guinéens et la mise en place d’une nouvelle Assemblée nationale.

Il a invité le président Alpha Condé et les acteurs politiques à maintenir les efforts et les acquis pour pérenniser l’esprit de dialogue, condition indispensable pour la cohésion sociale et la quiétude nationale.

Au terme de son audience avec le président guinéen, le diplomate onusien a renouvelé l’engagement des Nations Unies à œuvrer auprès du gouvernement et des autres partenaires pour accompagner les efforts internes du pays, dans le cadre de l’épanouissement du peuple de Guinée.

Xinhua

Publicités

Laisser un commentaire