Ibrahima Kourouma, ministre enseignement pré U

8461 enseignants repartis dans cinq centres suivent ce lundi  une formation d’information sur l’épidémie  d’Ebola dans la commune de Matoto. A l’ouverture des travaux, Ibrahim Kourouma, le ministre de l’enseignement pré-universitaire a rassuré les participants sur l’ouverture prochaine des classes.

« La journée d’aujourd’hui est consacrée à la formation de tous les enseignants sur toute l’étendue du territoire. Ceci est pour faire face aux différents problèmes qui vont surgir dans les écoles lorsque nous allons planifier l’ouverture des classes pour qu’ils puissent appréhender au moins les difficultés qui vont se poser aux élèves » a précisé Souleymane Koker Bangoura  rapporteur de la commission communale d’urgence sanitaire à Matoto.

Au terme de cette formation les  enseignants doivent être capables d’identifier les premiers symptômes du virus Ebola.  L’éducation étant un secteur très sensible. Cette formation va également s’élargir jusqu’au niveau des familles. Ne pourront dispenser les cours de cette année sauf les enseignants ayant eu les attestations de participation à cette formation.

Cette formation est la condition sine qua non pour l’ouverture des classes. Ibrahima Kourouma, ministre de l’enseignement pré-universitaire a été présent  pendant l’ouverture des travaux, il moralise les participants : « Je ne suis pas venu pour faire des discours je suis venu juste pour vous encourager et  vous dire de garder cette mobilisation, de rester vigilants et de  vous mettre en tête que nous n’allons pas faire l’année blanche nous allons rouvrir les portes. Nous allons rouvrir les portes seulement quand nous sommes certains que cette maladie est maitrisée et que nos écoles soient sécurisées pour que  vous les enseignants ne tombez pas malades et que les enfants que vous avez ne tombent pas malades. Nous allons former dans des conditions saines.

Le ministre de l’enseignement pré-universitaire  a promis encore au nom du chef de l’Etat qu’il n’y aura pas une année blanche.

JB

Publicités

Laisser un commentaire