Samedi dernier, se sont terminées à Conakry les négociations sur des documents contractuels entre la Guinée et une société égyptienne, SGRC, associée à Elf énergie.

Selon une source proche du dossier, les documents contractuels portent sur la construction en BOT (25 ans) par le consortium SGRC Elf énergie, d’une centrale solaire de 200 MW qui devra être développée en deux tranches : une première tranche de 15 MW et une deuxième, 24 mois plus tard de 185 MW.

Les négociateurs guinéens se disent satisfaits du déroulement des négociations et attendent de valider le document final avant de le soumettre aux autorités chargées de la signature.

Le BOT (Build, Operate, Transfer) consiste à faire financer les projets d’investissement – notamment en matière d’infrastructures reconnues d’utilité publique – par des sociétés promotrices qui en sont adjudicataires, à charge pour elles de récupérer leur investissement en gérant le projet pendant un certain nombre d’années.

Focus de guinee7.com

Publicités