Lors de la dernière assemblée générale de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, leader du parti a rappelé : “Nous sommes actuellement en train de nous faire enrôler dans le cadre de la révision des listes électorales. Cette révision s’effectue dans des conditions chaotiques, parce qu’il n’y a aucune organisation, il y a un sabotage par la CENI et par le gouvernement de la République qui devait veiller à ce que tous les Guinéens qui en ont le droit puissent s’enrôler et voter. Malheureusement nous constatons qu’il y a une sainte pagaille partout dans le pays.”

Poursuivant, le président de l’UFDG, a accusé. “On empêche les gens de se faire enrôler dans les fiefs de l’opposition en disant qu’il n’y a pas de consommables, il n’y a pas de copie de récépissés, la machine est en panne, l’agent est malade. On invente mille difficultés pour empêcher l’opposition de se faire enrôler. Je vous l’ai dit, pour Alpha Condé, il n’y a pas de citoyens au sein de l’opposition. Pour lui, les citoyens se sont ceux qui sont avec lui, parce que c’est un droit citoyen de se faire enrôler et de pouvoir voter, participer aux élections à tous les niveaux, pour choisir ses responsables au niveau de la commune, des quartiers, de l’Assemblée nationale, des régions. Malheureusement, avec Alpha Condé, il faut se battre pour exercer, jouir de son droit même si celui-ci est dans la constitution de la République”, a laissé entendre, Cellou Dalein Diallo.

De l’autre côté, à l’assemblée générale du RPG AEC, Bany Sangaré, membre du bureau politique national dudit parti, a accusé l’opposition qui a ‘‘commencée à enrôler dans les CAERLEs, les enfants mineurs de moins de 14 ans, 15 ans et parfois même de 13 ans. Vous les responsables de comités de base, les représentants du RPG dans les CAERLEs, nous devons remonter ces renseignements, pour que nous portons plainte à la CENI contre l’UFDG qui est en train de passer outre la loi. Comment on peut enrôler des enfants qui n’ont pas 18 ans ?  Nous allons porter plainte dans les jours qui suivent à la CENI’’.

A rappeler que sur les réseaux sociaux, chacun des deux camps accuse l’autre de fraude et exhibent les photos des personnes apparemment des mineurs en train de s’enrôler.   

Bhoye Barry et Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici