C’est dans la salle de conférence du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Conakry, que s’est déroulée, ce vendredi, la cérémonie de passation de service entre Khader Yacine Barry et son successeur, Aboubacar Oumar Bangoura. Présidé par Lansana Komara, ministre secrétaire général du gouvernement, la cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement et des acteurs de l’enseignement supérieur.

Après avoir remercié le ministre sortant pour les services rendus au département, et après lui avoir souhaité plein succès dans son nouveau poste de ministre conseiller chargé du suivi du plan de riposte contre le COVID-19 ; le secrétaire général du département, Dr Binko Mamady Touré, a souhaité la bienvenue au ministre entrant Dr Aboubacar Oumar Bangoura, en qui « nous fondons beaucoup d’espoir pour relever les nombreux défis face auxquels le secteur est confronté », a-t-il dit.    

A propos de sa nomination, le ministre entrant a, de prime abord, assuré que « cette marque de confiance dont je mesure la portée m’amène d’emblée à prendre un engagement solennel à ne ménager aucun effort pour la mériter. Notre vison des objectifs doit prendre en compte l’échange entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation ; le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi ; et le secteur économique. Avec pour pierre angulaire, la formation permanente ».

« Par ailleurs, il est bien établi dans tous les pays d’Afrique, un sous financement de la recherche scientifique. Mon département s’attèlera sur le financement de la recherche dont les objectifs seront essentiellement axés sur les problèmes de développement de la Guinée », s’est-il engagé.

Et d’annoncer enfin que : « dans les plus brefs délais, j’inviterais tous les acteurs impliqués dans le secteur de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à des discussions qui aboutiront à l’établissement du dialogue constructif allant dans le sens de la qualification du système. »

Après avoir dit toute sa gratitude au président de la République, au premier ministre et exprimé toute sa reconnaissance à ses collaborateurs, le ministre sortant, Khader Yacine Barry a cité quelques axes stratégiques auxquels le département s’était attelé sous sa responsabilité : « La promotion de l’interaction entre le monde de la recherche et des décideurs politiques, à travers la création du conseil scientifique et de ses organes techniques ; la promotion de notre pharmacopée et de notre médecine traditionnelle, à travers le lancement de 3 essais cliniques, sur les phyto-médicaments contre la COVID-19, qui compte parmi les premiers sur le continent ; le soutien à la recherche à travers le projet d’élaboration d’un ambitieux plan COVID-19, pour la recherche avec l’appui de l’organisation mondiale de la santé ; l’introduction de la digitalisation dans l’enseignement supérieur à travers la création d’une plateforme et la mise effective de plus de mille cours du curriculum universitaire ; la promotion du numérique à travers l’expérimentation de la dématérialisation du paiement des bourses. »

Enfin, il a tenu à adresser au ministre Aboubacar Oumar Bangoura, ses « sincères félicitations » pour sa nomination et lui a souhaité plein succès dans ses nouvelles fonctions.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.