Comme dans les écoles élémentaires, les examens de fin d’année ont également démarré ce lundi 6 Juin 2022.  En séjour dans la ville de Labé, dans le cadre de l’immersion gouvernementale, c’est le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Alpha Bacar Barry qui a présidé la cérémonie officielle de lancement à l’ENI/ CFP de Labé.

Ce sont au total 1804 candidats dont 1158 filles, repartis dans quatre centres dans toutes les filières confondues qui affrontent les épreuves théoriques dans la région de Labé. Après le lancement de la première épreuve, le ministre a exprimé sa satisfaction devant la presse mobilisée pour l’occasion. « Les préparations logistiques sont au point. Donc les élèves, les enseignants, les surveillants ont reçu les moyens d’organiser ces examens à temps. Beaucoup de sérénité chez les candidats, cela dénote du fait qu’ils soient à la fois préparés, mais aussi les conditions d’examen sont suffisamment réunies. En dernier lieu, la note de satisfaction va à l’endroit du personnel enseignant qui s’est mobilisé. Nous aurons des examens qui seront de qualité acceptable, inch Allah. Nous nous attendons à une évaluation rigoureuse et crédible qui peut aussi permettre une valorisation des apprenants mais aussi des diplômes, mais aussi donner un signal fort aux autres qui sont dans le processus d’apprentissage en ce moment de redoubler d’efforts et mettre la pression sur eux pour un apprentissage de qualité», a-t-il déclaré.

Pour la phase pratique de ces examens, le ministre a annoncé que cette année, tous les apprenants hors ENI vont s’appliquer sur des pièces utiles, ils réaliseront des choses utiles contrairement au passé où ils réalisaient des œuvres poubelles. Cela pourrait régler un certain nombre de problèmes d’infrastructures mineur.

Sam Samoura pour Guinee7.com