La Guinée où le chômage est très élevé, est l’un des pays de l’émigration clandestine. Pour lutter contre ces phénomènes, Mamadou Saidou Barry, a décidé d’ouvrir un Centre de formation en couture, « CFC Sogoré ». Dans ce centre, des jeunes (filles et garçons) âgés d’au moins 16 ans suivront des formations (théorie et pratique) durant trois ans pour être des créateurs de mode.

 « J’ai créé ce centre afin de lutter contre les maux dont souffrent la jeunesse guinéenne, notamment l’émigration clandestine, le mariage précoce, des grossesses non désirées, le chômage », a justifié Mamadou Saidou Barry, fondateur du centre, ce samedi 20 mars 2021, à l’occasion du lancement officiel.

Mamadou Saïdou Barry

Situé à Hamdallaye Concasseur, dans la commune de Ratoma, le Centre CFC Sogoré a déjà 14 apprenants. « Je me suis focalisé surtout sur des filles, parce que c’est elles qui sont beaucoup marginalisées, au lieu d’être inscrites à l’école, leurs parents les envoient vendre entre les véhicules dans les embouteillages », a-t-il regretté, tout en précisant que ce centre est ouvert aux jeunes garçons et la formation est payante.

Selon Ousmane Kouyaté, le principal formateur du Centre, « notre combat c’est de changer cet état de fait, pour que ces filles et garçons qui veulent évoluer dans ce domaine puisent assurer leur avenir » a-t-il souligné.

Il faut noter que pour la concrétisation de centre, l’initiateur a bénéficié du soutien financier du PNUD à travers le projet Intégra.  

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199