Kamsar – 16 juillet 20, la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG), un des leaders mondiaux de la production et de l’exportation de la bauxite a annoncé aujourd’hui le lancement d’une campagne de reboisement de près de 200 hectares à la Mine de Sangarédi.

Selon Aboubacar Traoré, Technicien Biodiversité, chargé de la réhabilitation et de la restauration écologique, cette campagne s’inscrit dans le cadre des efforts permanents de la CBG à lutter contre la dégradation des ressources naturelles et la perte de la diversité biologique.

Elle concourt également à réhabiliter les zones de la concession de la CBG qui ont déjà été viabilisées en vue d’accroitre la résilience de l’écosystème et des populations face aux changements climatiques.  

La campagne de cette année prévoit la mise à terre d’un total de 121 000 plants sur les plateaux de Bidikoun, à cheval entre Sangarédi et Télimélé. Cette campagne, tout comme celles antérieures, sera réalisée par des entreprises locales, appelées Toutes Petites Entreprises (TPEs). Ces TPEs sont nombreuses dans la région, et ont été créées sur initiative et avec appui de la CBG en vue de promouvoir le développement de l’entreprenariat local et de lutter contre le chômage et la pauvreté.

Un des objectifs d’entreprise de la CBG est de s’assurer que ses activités minières contribuent à insuffler et à soutenir un développement local durable, comme l’explique Johny Rabenantoandro, Responsable en charge de la Biodiversité de la Compagnie : « L’une de nos préoccupations actuelles est de faire en sorte que tous nos efforts concourent à promouvoir un développement durable tout en contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique. »

Pour atteindre efficacement cet objectif, la CBG s’est dotée d’un plan environnemental quinquennal stratégique, opérationnel et communautaire. Il consiste à :

  • Allouer un budget spécial à la réhabilitation ;
  • Etablir un rythme de réhabilitation de 260 Ha par an dans les 5 prochaines années ;
  • Diversifier les espèces utilisées en les associant avec des espèces locales ;
  • Impliquer activement les communautés locales dans la gestion du processus de réhabilitation, notamment les pépinières communautaires;
  • Assurer le monitoring et l’entretien des sites réhabilités ; 

Les autorités locales et les représentants des communautés ont pris part à la cérémonie de lancement. M. Mamadou Houdy BAH, Maire de la Commune de Sangarédi, s’est réjoui de l’envergure et des retombées potentielles de l’initiative en faveur des communautés locales et de l’environnement. Il a souligné que : « Nous sommes plus que satisfaits des actions de réhabilitation entreprises par la CBG. Nous collaborons avec la Compagnie dans le but de léguer aux futures générations un environnement sain et durable. Nous espérons que les plants mis à terre auront un impact positif sur la vie de nos communautés ».   

Les arbres plantés par la CBG sont des essences à croissance rapide et leur choix a été fait en tenant compte de leur rentabilité écologique, économique et thérapeutique.

A PROPOS DE LA CBG.

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) est un leader mondial dans l’industrie de bauxite métallurgique. Elle valorise des mines situées dans la localité de Sangarédi au nord-ouest de la République de Guinée. Elle produit et exporte plus de 15 millions de tonnes de bauxite de qualité supérieure par an. Ses actions sont détenues par l’Etat guinéen (49%) et Halco Mining (51%), consortium composé d’acteurs miniers internationaux des plus respectés de l’industrie. La sécurité et l’excellence opérationnelle sont le crédo de la compagnie. La CBG est pionnière dans le développement communautaire et le contenu local. Elle s’aligne à des standards des plus élevés au monde en matière de Santé et Sécurité, et de respect des normes environnementales et sociales, notamment celles de la Société Financière Internationale (SFI). Depuis le démarrage de ses opérations en 1973, elle a contribué à plus de 5 000 000 000 de dollars américains aux revenus de l’Etat Guinéen.  Depuis 2016, elle a investi près d’un milliard de dollars dans son plan de modernisation de ses actifs et d’extension de sa capacité de production à 19 millions de tonnes par an. En produisant une bauxite de qualité utilisée in fine dans diverses industries (aéronautique, automobile, électricité, emballage, construction etc.) nous contribuons au progrès de l’humanité.