Jean François Delfrassy, coordinateur interministériel de la lutte contre Ebola, qui travaille aux côtés de Dr Sakoba Kéita a annoncé la fin de l’épidémie d’Ebola pour fin juillet lors de la table ronde organisée à l’occasion de la visite  du président français François Hollande à Conakry vendredi dernier.

Au cours d’une table ronde tenue à l’issue d’une visite effectuée à l’antenne de l’Institut Pasteur de Dakar, installée dans l’enceinte du centre hospitalo-universitaire de Donka, et dont le thème portait sur «la riposte contre le virus Ebola », François Hollande a déclaré que « la bataille contre Ebola n’est pas encore gagnée.» François Hollande a remercié Alpha Condé pour son invitation, tout en lui rendant hommage  pour son engagement dans la lutte contre le virus Ebola. Il a profité de l’occasion pour réitérer l’engagement de la France aux côtés de la Guinée dans cette lutte. Le président français a indiqué que ‘’la mise en œuvre du soutien français de manière cohérente et qui doit être le plus utile que possible ’’ se traduit par la construction de centres de soins et de recherche.

François Hollande a donné l’opportunité aux représentants des institutions intervenant sur le terrain dans la riposte contre Ebola de faire un état des lieux de la situation. C’est ainsi que Dr Sakoba Kéita, coordinateur de la riposte contre la maladie a commencé son intervention par dérouler le bilan épidémiologique à la date du 28 novembre 2014, qui selon lui se chiffre à 2140 cas dont 1199 décès de façon globale. Avec un nombre de cas confirmés qu’il  a estimé à 1914 cas dont 1089 décès. Sur les 34 préfectures du pays, 16 continuent de vivre dans la crise sanitaire due à l’épidémie d’Ebola.

Dr Sakoba Kéita a insisté sur la nécessité d’appuyer sa structure dans le recrutement d’un personnel qualifié en épidémiologie. Des besoins en logisticiens se pose également dans la lutte contre Ebola a-t-il souligné devant les deux présidents. Tout en plaidant pour un allégement dans l’octroi des fonds alloués à la coordination, qui est confrontée à des lourdeurs administratives. Jean François Delfrassy, coordinateur interministériel de la lutte contre Ebola, a lui annoncé la fin de l’épidémie d’Ebola pour fin juillet. La représentante de l’association des guéris d’Ebola, Fatoumata Camara s’est exprimée devant le panel d’acteurs présents à cette table ronde, à la demande du président français.  Elle a invité les malades et leurs familles à procéder à une prise en charge rapide en cas d’Ebola, afin d’avoir plus de chance de guérir de la maladie. Fatoumata Camara qui était assise à la première loge lors de cette rencontre d’échanges, a plaidé pour une forte implication des patients guéris dans la sensibilisation, afin de contribuer à vaincre les réticences.  Le président français a ensuite conclu que la « vie peut gagner en Guinée et que la vie va gagner en Guinée.»

Aliou Sow in Le Démocrate, partenaire de guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici