Soriba Bangoura, régisseur de la Maison centrale de  Coronthie et son adjoint, Louis Loua, arrêtés suite à l’évasion de Mohamed Sidy Diallo, présumé cerveau dans l’affaire de kidnapping de l’opérateur économique, Dansoko, ont été remis en liberté hier jeudi.

L’information, a été confirmée par leur avocat Me Salifou Béavogui. Selon lui, ses clients ont bénéficié d’un « non lieu ». « Depuis le lundi dernier, le juge d’instruction a rendu son ordonnance de non-lieu partiel en faveur de M. Soriba Bangoura, le régisseur et son adjoint, Louis Loua », a-t-il précisé.

Quid des autres prévenus ? « Maintenant, les quatre autres dont un en fuite sont renvoyés devant le tribunal correctionnel. Même ce matin, nous avons écrit au tribunal pour demander l’ouverture rapide de leur procès. Donc c’est un succès partagé », a répondu Me Salifou Béavogui.

Il faut rappeler qu’ils ont été placés en détention à la prison civile de Dubréka en compagnie de quatre autres personnes au lendemain de l’évasion de Mohamed Sidy Diallo, depuis au mois de juillet dernier.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199