Dans l’après-midi du jeudi 1er juillet, le ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MEN-A) a dévoilé le calendrier des examens nationaux session 2021.

Ces examens qui se dérouleront du 22 juillet au 1er  août prochain, débuteront cette fois-ci par les candidats au baccalauréat (du 22 au 24 juillet, sans jour de repos). Ensuite viendront ceux du BEPC (du 26 au 29 juillet) et en fin, les candidats à l’Examen d’entrée au collège qui vont clôturer ces examens nationaux.

Quelques heures après sa publication des voix se sont élevées pour critiquer ce nouveau calendrier. C’est le cas notamment du syndicaliste Aboubacar Soumah qui estime que ce sont les candidats de l’Examen de fin d’Etudes Elémentaires qui devraient commencer les épreuves avant les autres.

« Ce qu’il faut dire, c’est qu’ils ont renversé la pyramide, ce qui n’est pas normal. On devrait commencer par l’entrée en 7ème année, ensuite le Brevet, et terminer par le Bac, comme d’habitude. Mais, si on commence par les grands et qu’en pleine saison pluvieuse on envoie les enfants ; ça, c’est un calendrier qui n’est pas bien établi », a déploré le leader du SLECG.

Il a tout de même souligné que ces examens pourront être épargnés des manquements habituels si toutes les conditions sont réunies. « Si la surveillance, dit-il, reste stricte, et s’il n’y a pas de fuite aussi dans le choix du sujet… »

Pour terminer, camarade Aboubacar Soumah a soutenu que ces examens peuvent être bel et bien tenables, à partir du moment où les programmes d’enseignement sont exécutés à plus de 70%.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

1 COMMENTAIRE

  1. La guinée est devenu un pays de pagaye ou chacun fait son voeux et puis sa passe depuis des années 2010 l’éducation guinéenne est bouleversé rien ne se fait en normal regarder encore cette année 2021 ou deux examens se fait en même temps les écoles professionnels doivent commencer le 22 juillet au 27 juillet ainsi que le baccalauréat du 22 juillet au 24 juillet merde

Comments are closed.