Ce lundi, des structures syndicales sectorielles de l’éducation, à l’exception d’Aboubacar Soumah, ont répondu à l’invitation du gouvernement, ce lundi,  dans les locaux du ministère de la fonction publique. Il s’agit de la présentation des résultats finaux du recensement du fichier des enseignants.

Dans la délégation gouvernementale, il y a entre autres : le ministre en charge de l’Education Nationale, Mory Sangaré ; celui en charge de l’Enseignement Technique, Lansana Komara; le ministre conseiller à présidence de la république, Dr Bano Barry, ainsi que l’inspecteur général du Travail, Alya Camara.

Du côté des syndicats, en plus des représentants du SNE (Syndicat National de l’éducation), le SNAESURS (Syndicat National de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique), la FSPE, il y a également le SLECG, version Kadiatou Bah.

Par ailleurs, plusieurs autres syndicalistes exclus du SLECG par Aboubacar Soumah ont pris part à cette rencontre, notamment Oumar Toukara, Mohamed Bangoura, Aboubacar Sylla, Lambert Thea, pour ne citer que ceux-là.

À noter qu’au début de cette réunion, des slogans comme “A bas la confusion ; A bas la haine ; vive l’unité syndicale ; vive l’école guinéenne ; Unis nous vaincrons…”, ont été entonné par les syndicalistes dans la salle.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités