illustration

Aissatou Pounthoun Diallo, ancienne animatrice de la RTG et actuellement opératrice économique a été placée sous mandat de dépôt, jeudi 8 décembre. Selon nos informations, elle a refusé de répondre à la convocation de la justice dans une affaire qui l’oppose à mme Ange Marie Cristelle.

Toujours selon nos sources, Aissatou Pounthoun Diallo, avait mis ses locaux sis à Lambangni en location à Ange Marie Cristelle qui aurait renouvelé les lieux pour en faire un institut de beauté.

Selon Me Diallo, un des avocats de la plaignante qui nous a confirmé l’information, c’est « dans l’exécution du contrat que ma cliente a tout rénové et elle a occupé les lieux pendant un temps. Cependant, Aissatou Pounthoun, est venue lui couper le disjoncteur, l’eau, avant de lui fermer l’accès ».

C’est ainsi, qu’Ange Marie Cristelle, a porté plainte contre elle devant le tribunal de première instance de Dixinn pour « voie de fait, destruction de biens et vol ». Pendent les audiences, l’accusée aurait refusé de comparaître devant le tribunal. C’est suite à ça qu’un mandat d’arrêt a été émis contre elle il y a plusieurs mois. C’est ce jeudi 8 décembre que les agents de la police judiciaire ont pu mettre main sur elle. Elle a passé sa première nuit à la Maison centrale de Conakry.

Bhoye Barry pour guinee7.com