Un arrêté conjoint signé le 6 juillet dernier par les ministres des Mines, du Budget et des Finances, fixe un « prix de référence de la bauxite ». On se rappelle en Conseil des ministres, le Colonel Mamadi Doumbouya, président de la Transition, avait dénoncé « l’inégalité du prix de la bauxite dans les différentes sociétés comme si nous n’étions pas dans le même pays ».

Avant d’ordonner aux « départements des mines, du budget et des finances de se pencher sur le cours mondial de la bauxite et de soumettre au Premier ministre (…) le rapport pour examen avant transmission par celui-ci (…) du projet d’arrêté conjoint fixant le prix de référence de la bauxite ». On comprend donc qu’il fallait trouver un prix égalitaire de la bauxite adossé à un « prix mondial » qui, soit dit en passant, n’existe pas. In fine, le prix de référence n’est pas un prix pour tout le monde. Il suffit pour l’entreprise de justifier pourquoi…Lire ci-dessous l’arrêté.

Arrêté conjoint prix de référence bauxite

Par Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com