Après Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, président de l’UFR et membre du FNDC, a interpellé sur sa page Facebook officielle ce jeudi,  les guinéens sur ce qu’il a traité de «forfaiture».

« CONSTITUTION. J’ai mis du temps à accepter l’idée qu’une telle forfaiture ait été commise. Imposer une constitution le 22 mars et promulguer une autre en avril, est la démonstration de l’ETAT NÉANT  dont je parle souvent. Alors Guinéens réveillez vous y’a péril en la demeure !!» A-t-il écrit.

Rapporté par Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités