Attendu devant le comité Éthique de la fédération guinéenne de football, l’ancien sélectionneur du Syli national, Paul Put, a brillé par son absence pour la deuxième fois. A l’occasion de la réunion du comité de ce mercredi 14 août, Paul Put devrait être confronté à Amadou Diaby, vice-président de la Fédé, à qui, il dit avoir reversé une partie de ses émoluments.

Amadou Diaby, l’accusé, a, lui, répondu présent à l’invitation du comité. Sur les raisons de l’absence de Put ; Jean Baptiste Kantara, le rapporteur du comité a déclaré : “Nous ne maîtrisons pas les raisons de son absence. Nous attendons de voir un peu plus clair par rapport à son absence. Mais, l’autre partie Amadou Diaby était là, avec lequel nous avons passé l’information.”

“La seule information disponible aujourd’hui, c’était le rapport sanctionnant la fin de l’instruction qu’on a transmis au secrétariat général de la feguifoot, pour que toutes les parties qui sont concernées dans cette affaire, soient saisies”, a dit Jean Baptiste Kantara, le rapporteur, au sortir de la réunion qui n’a pas pris assez de temps.

Le comité tentera de nouveau la confrontation entre Amadou Diaby et Paul Put, vendredi prochain.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire