Les responsables du réseau des Caisses Yètè Mali ont donné une conférence de presse, samedi, 16 août,  à la Maison de la presse à Conakry,  pour apporter le démenti suite à un communiqué de la Fédération Syndicale Autonome des Banques et Assurances de Guinée (FESABAG) faisant état de sa situation financière.

Dans ce communiqué, diffusé sur les ondes de radios et télévisions du pays, la FESABAG  demandait ‘’à toutes les Banques de fermer, jeudi, 14 août dernier, afin de soutenir le réseau des Caisses Yètè Mali qui traverse une crise financière’’.

Le Directeur Général du réseau des Caisses Yètè Mali, Karamo Condé a apporté des précisions :

«Celui ou celle qui a lancé cet appel pour dire que la Caisse Yètè Mali  est en difficulté financière, s’est trompé de sujet ou de cible. Si une institution est en difficulté financière, il sera impossible pour cette institution de penser à faire l’extension de son réseau à l’intérieur du pays, à plus forte raison payer ses employés à temps, ses clients ne peuvent pas accéder à leurs compte, ils ne peuvent pas avoir le service de leur institution. La caisse Yètè Mali n’est pas en difficulté financière».

Le DG de Yètè Mali  a fait savoir, que ‘’si une institution est en difficulté, il y a beaucoup d’autres facteurs par rapport aux clients, ils peuvent  venir s’exprimer à travers les medias pour dire moi j’ai mon argent je n’arrive pas à y accéder. Mais jusqu’à preuve contraire, à travers les différentes sommes, aucune personne n’est venue nous dire que Yètè Mali me doit, elle n’arrive pas à me rembourser’’.

Plus loin, M. Condé a affirmé, que sa structure travaille sur fonds propres.

«Par rapport à ses allégations de la FESABAG, je m’inscris en faux. Elle a déplacé, le problème. Je lance un appel aux membres et aux travailleurs d’avoir confiance à Yètè Mali car, la FASABAG  a voulu salir l’image  de Yètè Mali et c’est ce que nous sommes en train de défendre»,  souligne-t-il.

Le président du Conseil d’Administration (CA) du réseau des caisses Yètè Mali, Youssouf  Sangaré a, de son côté expliqué, que c’est après la révocation de l’ex- directrice générale adjointe de la Caisse Yètè Mali de ses fonctions par le CA, qui a la qualité de nommer les directeurs et la qualité  de les révoquer selon l’article 68 de son statuts, que tous les problèmes sont nés.

«Depuis cette révocation de l’ex-directrice générale adjointe de la Caisse Yètè Mali de ses fonctions, on ne dort pas, la Banque Centrale et la FESABAG se sont impliqués pour résoudre le problème. Nous leur avons dit que nous sommes dans notre droit, seul le CA peut nommer et seul le CA peut démettre un directeur de ses fonctions à Yètè Mali. Nous ne sommes pas d’accord avec la FESABAG, la Caisse Yètè Mali se porte bien»,  a martelé le président du CA.

AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici