La Haute autorité de la communication (HAC) est une des institutions du pays où avoir de l’eau potable est très difficile. A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, Boubacar Yacine Diallo, président de cette institution a offert aux travailleuses de cette institution un forage.

La remise du forage a eu lieu, lundi 15 mars 2021, à la HAC. Outre les travailleurs de cette institution, la ministre des droits et de l’autonomisation des femmes, Hawa Béavogui était présente à cette cérémonie. 

« Il y a 15 ans j’étais président du CNC (Conseil national de la Communication) au même endroit. Il y a 15 ans il n’y avait pas de l’eau. Et je suis revenu j’ai trouvé qu’il n’y a pas d’eau. Et j’ai considéré que c’était une priorité », a déclaré Boubacar Yacine Diallo, président de la HAC.

Suite à ce constant, « en accord avec mes collègues du collège, j’ai décidé d’offrir de l’eau parce que l’eau ne coule pas bien dans cette zone. Et aujourd’hui nous sommes heureux d’offrir de l’eau aux femmes d’abord, ensuite aux hommes. Au total à l’ensemble des travailleurs avec une capacité installée de 10 ML », a-t-il ajouté tout en promettant qu’il va continuer à améliorer les conditions de travail des employés de la HAC.

Mme Kaba Fanta Dopavogui, après avoir remercié le donateur au nom des travailleuses, a déclaré que « l’eau c’est la vie, la femme c’est la vie. Donc, nous avons bien apprécié cette attitude du président de la HAC, nous l’en félicitons. Nous sommes très contentes de lui ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199