Il a plus cet après-midi à Conakry. C’est les premières grandes pluies depuis le début de l’hivernage il y a deux mois. Annoncent-elles la bonne ou la mauvaise nouvelle ? De nombreux supporteurs de l’équipe nationale de Guinée, pensent que c’est un bon signe. En tout cas cette pluie ne les a pas empêchés de transformer les rues de Conakry en grands dancings. En maillots, pour la plupart, des jeunes filles et garçons ont fait la fête dans la rue avant le coup d’envoi du match qui doit opposer l’équipe nationale de Guinée à celle du Madagascar ce soir.

Automobiliste harcelé à Bonfi

Le bémol à la fête a sans nul doute été des manifestations sporadiques pour réclamer le courant avant le match. A plusieurs endroits des rues de Conakry, des jeunes avant d’être chassés par des forces de l’ordre ont érigé des barricades et/ou brûlé des pneus à titre de…prévention contre des coupures d’électricité pendant le match ! L’autre couac à la fête du jour est sans nul doute cette arnaque à ciel ouvert et ce vandalisme organisés principalement à Matoto et Bonfi. Ici des jeunes en maillots du Sily demandant de l’argent à des automobilistes qui, s’ils ne mettent pas la main à la poche, se font attaquer. Cette vendetta a continué jusque tard dans l’après à Bonfi sur l’Autoroute. Les forces de sécurité y étaient royalement absentes.

Focus de guinee7.com       

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici