Interpellés dans la journée de ce mardi 16 juillet et conduits à la direction de la police judiciaire, deux membres du front national pour la défense de la constitution (FNDC), à savoir Sékou Koundouno et Oumar Sylla (Foniké Mangué) ont été libérés dans la soirée.

« Ils (Koundouno et Oumar) viennent d’être libérés. Ils sont en route pour la maison. Le dossier sera transmis au parquet demain. » Nous a fait savoir un membre de ladite plateforme.

Qui nous apprend également que les « 850 t-shirts sont toujours saisis. » (des t-shirts que les activistes détenaient au moment de leur arrestation.

La rédaction