Fodé Oussou à l’assemblée générale de l’UFDG ce samedi : « On va se retrouver avec 450 ministres de M. Alpha Condé »

Ce  samedi 14 novembre, laAssemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) s’est tenue à la Minière sous la présidence de l’un des vice-présidents, Dr Oussou Fofana.

A l’entame de son discours, Dr Oussou Fofana se montre solidaire du peuple français-Paris a subi les attaques terroristes la nuit d’hier, NDLR) et de saluer la mémoire du président de l’organisation guinéenne des droits de l’homme, Thierno Maadjou Sow, décédé cette semaine: «Je suis fier  de dire que l’UFDG a pris ses responsabilités pour l’évacuation du doyen, en participant à son évacuation. »

Par rapport à l’installation des délégations spéciales, Dr Oussou déplore : « ce qui se passe dans notre pays est extraordinaire. Vous avez un ministre de l’Administration du territoire  qui prend un acte pour l’installation des délégations spéciales et les militants du RPG  qui prennent la décision, que c’est eux qui doivent présider et quand ils ne mettent  pas quelqu’un, la délégation spéciale n’est pas installée. On se pose la question de savoir nous sommes dans quel pays?»

Par ailleurs il estime que: « Nous sommes dans un pays où tout est arrêté. Chacun veut être ministre, chacun veut être premier ministre. Ils sont en train de se battre, de former des clans pour être ministres ou premier ministre. Les chèvres, les moutons, les coqs sont en train de souffrir dans ce pays. Tout est bloqué dans ce pays pour les sacrifices. Tout le monde veut être ministre et tous ceux qui ont aidé Alpha Condé veulent être ministres. On va se retrouver avec 450 ministres avec le gouvernement de M. Alpha Condé. Nous on ne se bat pas pour être ministres, nous ne faisons pas de la politique pour être ministre. On ne peut pas être de la mouvance et de l’opposition. Nous, nous restons dans l’opposition pour que la démocratie s’instaure dans notre pays. »

Et d’annoncer: « le vendredi prochain, nous allons faire le bureau exécutif nationale de l’UFDG. Tous les responsables de Conakry doivent être mobilisés le vendredi prochain à partir de 15 heures. »

El Hadj Mohamed Koula Diallo

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.