Présidant l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), ce samedi, Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents du parti s’est prononcé sur les événements qui se sont passés cette semaine à N’Zérékoré. Pour lui, ces événements c’est le résultat des appels du ministre des Sports, Sanoussy Bantama Sow et de l’honorable Amadou Damaro Camara.

“Si vous écoutez Bantama Sow, vous voyez le discours qu’il a tenu en disant qu’ils vont rechercher des hommes. Leur faute, c’est de dire que nous voulons défendre la constitution. Le front national pour la défense de la constitution, qu’il faut aller les rechercher jusqu’à leur dernier retranchement. L’honorable Damaro Camara, le même qui est connu dans ce pays dit qu’il faut aller rechercher les membres du front jusqu’à leur dernier retranchement”, a indiqué, Fodé Oussou Fofana, devant les militants du parti.

C’est pourquoi, “Dès qu’ils ont dit ça, les citoyens qui sont à N’Zérékoré ont dit Damaro a parlé il faut aller attaquer les gens. Tout ce qui s’est passé à Nzérékoré c’est la faute de Damaro et de Bantama Sow. Ils seront tenus responsables”, accuse Fodé Oussou.

“Qu’est-ce que vous voulez ? Le message que Damaro a passé, les gens de N’Zérékoré parce que lui, il est de la région, rien ne dit que ce n’est pas Damaro qui a pris le téléphone pour appeler N’Zérékoré. Il est tenu responsable des violences de N’Zérékoré. Je pense que M. Alpha Condé a rappelé à l’ordre M. Damaro qu’on est dans une République. Qu’on ne peut pas se permettre de créer des violences dans ce pays, (…)”, a renchéri le président du groupe parlementaire des Libéraux démocrates.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici