La journée tire à sa fin, Foniké Menguè, Djanii Alfa et Billo Bah sont toujours détenus à la direction centrale de la police judiciaire à Kaloum. Selon Me Salifou Béavogui, un des avocats des activistes, leurs clients se plaignent de bobos.

« Comme nos clients se tordent trop de douleurs, ils sont mal en point, ils ont subi des violences inouïes donc, nous avons profité et à la demande de nos clients souhaité qu’ils se fassent consulter par un médecin spécialisé. Donc, si notre demande est agréée dans les minutes qui vont suivre, ils seront reçus par un médecin qui va les examiner  et soigner à l’immédiat ce qui peut soigner le mal qu’ils ont et le reste au fil du temps », a déclaré Me Salifou Béavogui, à la sortie de la DCPJ.

« Les interrogatoires sont terminés. Donc, nous souhaitons vivement que les dossiers de la procédure soit déférés devant le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn pour qu’il soit entrepris à ce niveau ce que de droit », a-t-il fait savoir.

« Ici à la DPJ, tout a tourné autour de ce que tout le mon sait déjà notamment les injures, le manque de respect pour l’autorité, outrage à magistrats. Bon, ce sont des infractions en réalité que nos clients n’ont jamais reconnues et ils ont rejeté toutes les charges qui pèsent contre eux. Pour nous depuis hier soir le dossier devrait être déféré. Ça traîné jusqu’à cet après-midi, il y avait un second interrogatoire à mener et c’est fait », a-t-il précisé.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199