Le stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé, est de nos jours dans un état de dégradation très avancé. En dépit de ce piteux état, il présente un danger énorme pour les populations riveraines mais aussi pour ceux qui le fréquente a constaté, Guinee7.com sur place.

Inauguré en 1998, le stade de Labé, baptisé stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo, naguère un bijou dont étaient fiers tous les fils du foutah. Ce stade a abrité de grandes compétitions footballistiques et des matches qui restent toujours dans la mémoire des amoureux du cuir rond.

Parmi les compétitions qui se sont jouées sur ce stade, on peut citer, la coupe d’Afrique militaire en 1998 ; la coupe Hadja M’mah Camara mère du feu président, le général Lansana Conté, en 2001 ; et même le syli national de Guinée, la génération de Titi Camara a joué un match de qualification à la CAN…. Contre le Togo sur ce stade. Faute de bonne gestion, le stade se dégrade de jour en jour.

Ces dix dernières années, la situation du stade va de mal en pis. Pourtant dans un passé récent, une équipe de gestion avait été mise sur place par l’ancien gouverneur de Labé, Sadou Keita. Cette équipe avait fait ses preuves ; elle avait reçu à fermer les différentes portes du stade, réparer les grilles de protection de la main courante, organiser des patrouilles diurnes et nocturnes pour y chasser les délinquants. Les fauteuils pour la loge officielle avaient aussi été achetés. Par la bénédiction de l’actuel ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow et la complicité du directeur préfectoral de la Jeunesse de Labé, Thierno Aliou Barry, cette équipe a été changée. Depuis la mise en place de la nouvelle équipe de gestion du stade, l’état des lieux ne fait qu’empirer.

Une partie de la cour, coté Est, est par terre. Une voiture a fini sa course sur cette partie et le conducteur pas inquiété par la direction du stade. Désormais, cette partie du stade sert de passerelle aux riverains.

Le stade est devenu un problème de sécurité pour la population

Les chiens errants sont indénombrables au stade régional de Labé avec toute la menace qu’ils présentent. Mais ce qu’il faut surtout craindre, c’est la présence des fous dans ce stade et les accros aux jeux illicites qui parfois profitent pour revendre le chanvre indien. Au mois d’avril dernier, la presse locale rapportait qu’une jeune fille y aurait été violée à ciel ouvert après un concert. Le plus inquiétant c’est surtout la présence d’un fou qui est même logé dans les vestiaires par la direction du stade et qui se réclame comme étant gardien des lieux. A longueur de journées, ce fou ne cesse de menacer des jeunes qui viennent s’entraîner là.

Les vestiaires sont devenus les toilettes des vagabonds où se donnent rendez-vous les punaises et autres insectes.

Aujourd’hui, nombreux sont les jeunes qui sollicitent le retour du Fello star (l’équipe locale du football) dans ce stade pour ses matches de championnat 2019-2020. Mais à l’état actuel, certes les matches pourraient se jouer  sur le terrain, mais les vestiaires constitueraient un danger pour la santé des joueurs.

Une réaction imminente des autorités est attendue afin d’éviter le pire au stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé. Ci-dessous des images du stade délabré.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com     

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici