Entre samedi et lundi, une mission du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2025 s’est séjournée à Labé, l’une des villes retenues pour abriter la compétition, a rapporté le correspondant de Guinee7.com sur place.

Ladite mission était composée entre autre de Lanciné Kabassan Keita, directeur national des Sports et des activités physiques, et de l’ancienne gloire du Hafia77, Djibril Diarra Becken, conseiller spécial du président du COCAN. Les objectifs de la mission étaient de : prendre contact avec les autorités administratives de la place pour échanger sur le bien fondé de l’organisation de la compétition panafricaine en 2025, en Guinée ; installer les comités de sites ; visiter et contrôler les domaines attribués au COCAN pour spécifier les zones d’implantation du stade de compétition, des stades d’entrainements et des villages CAN sur chaque site visité ; s’accorder avec le comité de site sur les procédures d’établissements des titres de propriétés et autres documents y afférents (actes de donation, plans de masse et titres fonciers ) autour des domaines prédéfinis comme propriété du ministère des Sports ; définir une stratégie de communication transversale entre le comité de site et le comité de pilotage. 

Après la prise de contacts avec tous les acteurs concernés, dimanche 21 mars 2021, la seconde étape a consisté à la visite des terrains. Tout d’abord, le stade régional Elhadj Saifoulaye Diallo de Labé, ensuite la mission s’est rendue dans la sous-préfecture de Garambé, située à 11 Km de Labé pour visiter le stade sous-préfectoral récemment construit grâce à l’appui financier de l’ANAFIC qui servira de terrain d’entrainements. Après Garambé, la sous-préfecture de Dara Labé situé à 17 Km du centre ville de Labé où deux domaines de plus de 100 hectares sont réservés pour la CAN 2025 a été la 3ème étape de la visite ; la sous-préfecture de Popodara située à 20 Km a été la dernière étape, où le stade sous-préfectoral a été également visité. Après la visite des différents sites, la mission s’est dite satisfaite du constat effectué sur le terrain.

« Nous sommes satisfaits, car nous sommes surpris par ce que Labé nous propose. Nous nous attendions à un espace de 60 hectares. Aujourd’hui, Labé nous propose deux espaces ; un de 60 hectares et un autre de 45 hectares avec 5 terrains d’entrainements. Et surtout ces terrains d’entrainements il y a déjà des clôtures et des tribunes. Je pense que ces terrains sous-préfectoraux seront améliorés ce qui ne demande pas beaucoup d’investissements contrairement aux autres sites. Nous, nous allons remonter les informations au comité de pilotage et nous espérons qu’il trouvera rapidement le financement pour commencer les travaux », a expliqué Lanciné Kabassan Keita, le chef de la mission.

Autre point positif à Labé, tous les documents relatifs aux différents domaines sont dûment établis et des copies ont été remises à la mission par les services de l’urbanisme et de l’habitat.

Dans la matinée du lundi 22 mars 2021, la dernière étape a consisté à la mise en place du comité de site. Ce comité, conformément à la feuille de route du ministère des Sports, est présidé par le gouverneur de la région administrative de Labé. Dans le comité, il y a également les préfets de Labé, et Pita et plusieurs cadres des régions de Mamou et Labé.

Sam Samoura pour Guinee7.com