Le public de Fria,  lors du troisième jour du Fristival dans la nuit de lundi à mardi,  a eu le plaisir de voir prester plusieurs artistes, notamment, One Time, King détruit et SMS tueur sur scène.

King détruit, commence son show à 00h 02min avec sa musique «i botèkhi». A peine sur la scène, qu’il retire son peignoir de couleur orange et sa serviette, se précipite vers la foule, entraîné par la ferveur de cette dernière. Après cette immersion, il retourne sur le podium et poursuit sa prestation avec ses chansons, «n’ta nara i kolon», «iya bamanè», «sirina gbingbin» et «pagaille».

Ensuite c’était au tour de SMS tueur sur scène, de mettre le feu à la scène. Avant tout, il a donné un «big respect à Macka Traoré», commissaire du Fristival, avant de faire crier le public grâce à ses musiques «aha senti» et «m’ma sigui louhi».

Après les deux premiers, à 0h 40, la grande vedette du jour entre en scène. One Time prépare son public, chauffe le moteur. Avant d’offrir «Témè» qui est repris en chœur par le public. En exclusivité, il offre sa chanson « Winé». Il passe à la vitesse supérieure avec «Gnahassi», «Gandja», «Bobo mou ara», «Dossier ma nöhi», «Salimafo», «Te quiero», «Saya», «Hala nèmö», «Bravo», «M’ma bobo». Pour terminer, à 1h, il entonne «N’tondy», la chanson tant attendue. Pour leur plaisir, il laisse le public la chanter.

A rappeler que d’autres artistes, telle que Zee Lelouma, ont aussi presté.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com