Avant les prochaines échéances électorales prévues le 04 Février, la situation financière de la commune urbaine fait jaser dans la cité de Labé rapporte le correspondant de Guinee7.com

Dans la seconde moitié de l’année 2017, la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé avait annoncé le recouvrement d’un milliard de francs guinéens de ses recettes. Dans un entretien accordé à Guinee7.com, le receveur communal, Ibrahima Nafadji Diallo, s’est félicité de ce recouvrement qui, selon lui, est une première depuis plus de 10 ans. Poursuivant, le receveur communal dira que tous les conseils communaux qui se sont succédé à la mairie de Labé n’ont jamais atteint la barre d’un milliard.

Interrogé sur le comment ce montant a été géré, le receveur communal n’a pas voulu donner trop de détails. Il s’est limité à dire que c’est environ un milliard cent millions et quelques poussières que la commune a encaissé pendant l’année 2017 et qu’actuellement seulement deux millions de francs guinéens sont disponibles dans le compte de la commune.

L’on se rappelle qu’avant l’ouverture de la campagne électorale , le ministère de l’administration avait interdit tout décaissement dans les comptes des communes.

Mais bien avant cette mesure, le compte de la commune urbaine de Labé était déjà au rouge. Une situation qui fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la cité de Karamoko Alpha Mo Labé.

Pour rappel cette délégation spéciale sortante a hérité d’un montant d’un million de francs guinéens.

Mohamed Samoura Labé pour Guinee7.com  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici