Après trois mois de lutte ferme, les enseignants grévistes peuvent désormais se frotter les mains. Car ils ont finalement obtenu gain de cause à travers la signature d’un protocole d’accord entre le SLECG et le gouvernement qui a enfin eu lieu, ce jeudi au palais du peuple de Conakry.
C’est en présence des représentants du gouvernement, notamment les ministres du budget, celui du travail et l’inspecteur général du travail, les leaders syndicaux et les enseignants fortement mobilisés, que ce document tant attendu a été signé aux environs de 21 h.
Contenant au total 12 points, dont le dégel de salaire, l’assainissement du fichier de la fonction publique par une commission mixte (Gouvernement-USTG-SLECG), la construction des logements sociaux pour les enseignants… la signature de ce protocole d’accord a permi la suspension immédiate de la grève qui paralyse le système éducatif Guinéen depuis trois mois.
Le camarade Aboubacar Soumah a demandé à tous les enseignants grévistes de rejoindre les classes dès demain, vendredi.
Mohamed Soumah pour Guinée7.com
Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici