Le 31 décembre dernier, le chef de l’Etat, Alpha Condé, a gracié 176 condamnés dans les différentes prisons du Pays. A Labé, ils sont 18 au total à bénéficier  de cette grâce du président de la République.

« Effectivement, par décret N°332 du 31 décembre 2020, le président de la République a gracié 176 condamnés sur toute l’étendue du territoire national, parmi ces 176, Labé a pu bénéficier de 18, dont 13 condamnés pour Labé et 5 pour Pita, étant donné que les condamnés de Pita purgent leurs peines à la maison centrale de Labé. Le décret a été effectivement exécuté et aujourd’hui toutes ces personnes ont bénéficié de liberté », nous a confié Patrice Koma Koivogui, l’un des substituts du procureur de la République près le tribunal de première instance de Labé, par ailleurs procureur de la République par intérim.

le vol de bétails, les affaires criminelles, …n’ont pas été pris en compte

Sur la procédure par laquelle, le président de la République accorde sa grâce aux condamnés, le magistrat précise : « La grâce en tant que telle, on peut dire que c’est un pardon que le président de la République accorde  aux condamnés, la demande émane de l’exécutif, la demande est transmise au niveau des maisons d’arrêt, et les régisseurs en rapport avec les procureurs, comme ce sont eux qui connaissent la moralité des détenus, font des propositions, ensuite, le président entérine s’il pense que c’est nécessaire. Toutefois, il faut dire qu’on tient compte de la nature des infractions commises par les condamnés. Par exemple, actuellement, il y a certaines infractions qui ne rentrent pas en ligne de compte comme le vol de bétails, les affaires criminelles, et autres. Mais on tient également compte du temps de détention des condamnés », a-t-il souligné.

Sam Samoura pour Guinee7.com      

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.