Suite à l’avis de grève daté du 29 janvier, lancé à l’attention du ministre de la justice par la commission de suivi et de discipline au nom du personnel pénitentiaire, les gardes pénitentiaires étaient en attente ce mardi 11 février dans les locaux de la maison centrale.

Mamady 2 Camara, président de la commission nous a dit attendre le Gal Ibrahima Baldé, haut commandant de la Gendarmerie. Jusqu’au moment où nous quittons les lieux, la rencontre n’avait pas encore commencé, parce que le Gal Ibrahima Baldé n’était pas sur les lieux.

Cependant, le Colonel Balla Samoura a été aperçu devant la maison centrale pour quelques minutes avant de quitter.

À rappeler que les points de revendication cités dans cet avis, qui avait prévu le lancement de la grève pour ce 11 février sont : « Formation commune de base continue (interrompue) ; l’attribution des gardes ; régularisation de la situation des bénévoles ; prime de stage de formation ; l’application du statut particulier du personnel pénitentiaire et de régime juridique des établissements pénitentiaire.»

Lire aussi: Des tribunaux de Conakry vides suite à la grève des gardes pénitentiaires

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités