Face à des enseignants grévistes, visiblement affecté par l’échec de la signature d’un protocole d’accord avec le gouvernement, le secrétaire général de l’Union syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), Abdoulaye Sow a exprimé sa colère.

« Nous avons le visage triste parce que nous avons honte pour notre pays. Nous avons pensé que l’avenir de nos enfants préoccupe chaque Guinéen, à plus forte raison, le gouvernement de la République. Nous avons lâché du lest, nous avons revu nos prétentions à la baisse ; parce qu’il s’agit d’une négociation et nous sommes des cadres responsables », a déclaré Abdoulaye Sow à l’entame de ses propos.

Plus loin, le numéro un de l’USTG a révélé que dans le souci de trouver une solution à cette crise, ils sont allés jusqu’à « se prostituer », avant d’inviter toutes les fédérations composantes de l’USTG à observer une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

« Sans vous le dire, vous qui êtes les enseignants, nous avons accepté de sortir du cadre des 8 millions pour que nous puissions trouver une solution à ce niveau pour que l’avenir de nos enfants ne soit pas perturbé. Mais nous sommes fatigués, il faut que le peuple de Guinée comprenne maintenant que nous sommes fatigués, on a tout fait. On s’est même prostitué pour qu’une solution soit trouvée, mais trop c’est trop. On est fatigué, il faut qu’on trouve maintenant la solution », a-t-il indiqué.

Avant d’ajouter : « Nous demandons à tous les travailleurs épris de paix et qui ont le souci de l’avenir de nos enfants, de se lever pour qu’on puisse résoudre ce problème. Car il y a aujourd’hui des cadres qui ne veulent pas sortir votre argent. Toutes les structures de l’USTG, le mouvement syndical guinéen, nous leur faisons appel… Nous invitons les structures de l’USTG, le mouvement syndical guinéen, de se lever pour une grève générale et illimitée jusqu’à l’aboutissement ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici