Au sortir d’une réunion tenue ce vendredi à la Bourse du travail,  entre plusieurs formations syndicales appelées par l’inter-centrale CNTG-USTG, Le camarade Mamadou Mansaré a fait plusieurs annonces, notamment celle de la création du Mouvement syndical guinéen, composé de syndicats et d’organisations de la société civile.

Après avoir réitéré la continuité de la grève, il s’est réjoui que d’autres formations syndicales, notamment celles des services aéroportuaires, viennent rejoindre le mouvement : « Vous avez tous vu le communiqué de l’avis de grève des services aéroportuaires. Donc, l’espace aérien guinéen va être fermé et donc le gouvernement a intérêt à rapidement écouter le cri du peuple. Aujourd’hui, les chancelleries sont en train d’interpeller le gouvernement guinéen, parce si l’espace aérien guinéen est fermé, c’est dire que toute la sous-région va avoir une perturbation… Nous sommes arrivés à un tournant important de notre lutte », dira t-il confiant.

Par rapport à la position de la FESABAG, qui s’était désolidarisée de la grève, il a répondu : « Ils sont maintenant en réunion extraordinaire. J’espère qu’ils rejoindront la grande famille syndicale et personnellement, j’ai eu le camarade Sow au téléphone, et je crois que bientôt ils vont aussi rejoindre. On attend la résolution de leur assemblée extraordinaire des élus de banques ».

Mansaré a aussi annoncé que les camarades syndicalistes arrêtés à Labé ont été libérés et que la réunion pour la mise en place de la plateforme, dont l’information n’est pas bien passée, est reportée à demain, samedi, à 12h.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités