La Fesabag est en grève pour réclamer de meilleures conditions de travail. Ce qui est un droit. Cependant le syndicat des employés des banques outrepasse ce droit en empêchant certains travailleurs de faire face aux besoins des clients contraints à la diète suite à la grève. Mais Abdoulaye Sow et sa bande savent-ils seulement qu’on n’interdit pas à une personne de travailler ? Comme le stipule l’article 431.7 du code de travail : ‘‘Même en période de grève, il est interdit à toute personne, à tout travailleur de s’opposer, sous peine de sanction pénale, par la force ou sous la menace, au libre exercice de l’activité professionnelle des salariés ou des employeurs de la même entreprise ou non.’’

 

Publicités