Suite au mot d’ordre de grève lancé par le mouvement syndical guinéen, les écoles et les banques ont fermé leurs portes à Fria, la ville de l’alumine, située à environ 160 km de Conakry. Cependant l’administration publique a normalement travaillé, le marché affiche plein, selon un habitant de la ville, joint par notre rédaction.

A kamsar (nord-ouest de la Guinée), abritant la plus grande compagnie minière du pays (CBG), écoles et banques ont fermé. Cependant «L’usine a bien fonctionné. On s’attendait à du service minimum mais l’on a assisté à un service complet », a témoigné un agent de l’usine.

Focus de guinee7.com