Du Haut de ses 24 ans, la jeune guinéenne, Hadja Kitagbè Souaré, a été sacrée vendredi dernier, « meilleure étudiante guinéenne en Biochimie ».

Sur le satisfecit qui lui a été décerné, le ministère en charge de l’Enseignement supérieur, lui reconnait avoir obtenu au cours de l’année universitaire 2018-2019 de « brillants résultats académiques».

Née au Gabon, Kitagbè rejoint la Guinée après avoir obtenu son baccalauréat pour poursuivre ses études à l’université Julius Nyerere de Kankan.

Surtout motivée par l’honneur qu’elle peut apporter à ses parents, la lauréate se dit animée par un sentiment « de joie et de satisfaction. Parce que je sais le travail que j’ai abattu. Je voulais une mention « très bien ou excellent », mais ça n’a pas été le cas. Mais je me suis battue dans les différentes matières pour faire honneur à mes parents ».

La lauréate continue son cursus en master nutrition santé à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Elle caresse le rêve d’« obtenir un doctorat en nutrition santé dans la prise en charge des enfants atteints de la malnutrition ».

A rappeler que cette distinction engagée par le département, s’inscrit dans son programme de promotion des filles/femmes dans les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques (STIM).

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com