Dans son discours face aux membres du gouvernement et des présidents des institutions déchus, ce lundi, le colonel Mamady Doumbouya du Comité national de rassemblement et du développement (CNRD), a pris des dispositions pour les zones minières.

Il a indiqué que : « Le comité entend rassurer les partenaires économiques et financiers de la poursuite normale des activités dans le pays. Il est demandé aux compagnies minières de poursuivre leurs activités. A cet effet, les frontières restent ouvertes pour les activités d’exportation des produits miniers. Le couvre-feu dans les zones minières est levé pour assurer la continuité de la production. Le comité rassure les partenaires qu’il respectera toutes ses obligations liées aux conventions minières et rappelle son engagement à favoriser les investissements dans notre pays. »

Un peu plus tard, le directeur de l’information et des relations publiques de l’armée a écrit sur sa page facebook qu’ « exceptionnellement ramené à 20 heures par le deuxième communiqué de la junte, le couvre-feu a été finalement réajusté ce lundi 6 septembre pour se conformer aux mesures sanitaires édictées par l’ANSS (Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire). Dès ce soir, l’interdiction de circuler repart donc de 22 heures à 5 heures du matin », ce, pour tout le territoire national.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com