Dr Remy Lamah, ministre de la Santé

Le gouvernement guinéen et ses partenaires évaluent le plan de riposte face à la fièvre Ebola qui a fait plus de 80 morts sur 127 cas signalés en Guinée depuis le 9 février dernier à 4,5 millions de dollars, selon un communiqué du ministère de la santé et de l’hygiène publique transmis mercredi à APA.

Dans ce communiqué, le ministère de la santé annonce les mesures prises, la progression de l’épidémie et les moyens de riposte.

Selon le dernier bilan officiel, trois nouveaux décès sur cinq cas ont été enregistrés en Guinée. Ce qui porte à 80 décès sur 127 cas signalés dans quatre districts, dont Conakry, la capitale, soit un taux de létalité de 63%.

Par ailleurs, le gouvernement guinéen annonce la réception de 3 tonnes et demi de matériels et l’arrivée d’une mission d’appui composée de 2 épidémiologistes, de 1 gestionnaire de données, d’un communicateur.

Avec APA