Une possibilité de mise en place d’une inter-coalition politique. C’est en gros le but recherché par les acteurs politique guinéens qui se sont retrouvés, ce jeudi 11 novembre, au siège de l’UDG.

Parmi les leaders ayant pris part à cette rencontre, il y a Mamadou Sylla, Bah Oury, Makalé Traoré, Bouya Konaté, Aboubacar Siddighy Diallo, Ibrahima Sory Diallo…

Au terme de plus d’une heure d’échanges, Dr Makalé Traoré qui a joué la porte-parole a fait savoir : « Nous nous sommes organisés en coalitions dont la CORED, BOC, l’Alliance Démocratique, la COSAC, la CPA.  C’était une étape extrêmement importante et puis nous avons réfléchi à mettre une inter-coalition politique en place qui compte aujourd’hui 107 partis. Nous avons donc pensé qu’à ce stade, il était important d’associer les autres coalitions qui sont dirigées par Elhadj Cellou Dalein Diallo, Dr Ousmane Kaba, Dr Faya Millimouno et associer le premier ministre Sidya Touré sans oublier le PEDN ; puisqu’il faut tenir compte de tout le monde. Nous, notre demande est une démarche de rassemblement et c’est dans ce cadre que nous avons souhaité avoir aujourd’hui un échange avec les principaux responsables de la classe politique. »

« Nous allons faire en sorte, poursuit-elle, que pour une fois il émerge en Guinée, nous en avons l’espoir, une force des partis politiques ; une force qui puisse parler si ce n’est d’une même voix mais sur des questions précises qu’elle puisse d’une voix et avoir une position commune ».

A noter que cette rencontre a également été marquée par la présence du leader de l’UFDG mais qui, quelques minutes après son arrivée en compagnie des membres de son cabinet, s’est aussitôt retiré.

Justifiant son retrait de cette réunion dans laquelle il était visiblement attendu, Cellou Dalein Diallo a fait entendre ceci : « Je suis venu saluer Elhadj Mamadou Sylla, j’ai trouvé qu’ils étaient en réunion. Ils m’ont reçu et j’ai quitté. » Avant de monter à bord de son véhicule et s’en aller.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com