campagne de vaccination contre le cholera (archives)

 

Les autorités sanitaires guinéennes prennent le devant pour barrer la route au choléra à l’annonce des grandes pluies, en attendant d’en finir avec la fièvre Ebola qui a fait une soixantaine de morts, selon le dernier bilan révisé par les autorités guinéennes.
Selon une source proche de la division prévention au ministère de la Santé, le département a décidé cette année de prendre les devants en lançant à partir de ce dimanche une vaste campagne de vaccination depuis Kassa, au large de Conakry, jusqu’aux villes des provinces.

Toujours selon la même source, la Guinée a mobilisé à ce jour la quantité de doses suffisantes pour vacciner le maximum de personnes contre le choléra qui avait fait une centaine de victimes en 2012- 2013.

APA

 

Publicités