Le contrôleur général Boubacar Kassé, porte-parole de la police nationale, ce vendredi, en compagnie de ses collègues au département de la Sécurité et de la Protection civile, a fait la situation des différentes activités menées par la police nationale, notamment les cas de viols pris en charge par l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et Mœurs (OPROGEM).

D’après les données de l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et Mœurs (OPROGEM), il a été enregistré au cours de ces trois derniers mois, « 60 cas de viols dont 58 personnes déférées. Les victimes âgés de moins de 18 ans, 35 ; plus de 18 ans, 23; des nationaux 58 et 2 étrangers ont été victimes . Les auteurs moins de 18 ans, 26 ; plus de 18 ans, 34 ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com