Après avoir annulé leur dernière marche, au profit d’une ville morte, les Forces Sociales de Guinée (FSG), dans une déclaration rendue publique, ce mercredi 18 juillet, et dont Guinee7.com détient une copie, ont annoncé une nouvelle série de marches pacifiques dénommées «Marches pour la Dignité» ou « LASSIRIYA ».

“Déterminées à poursuivre leur combat pour la justice sociale et contre la mauvaise gouvernance de notre pays, les FSG dont le seul et l’unique but est de ramener le prix du carburant à 8.000 GNF, appellent à plus d’engagement et de détermination, en vue d’une participation citoyenne massive aux prochaines étapes de notre lutte”, a fait entendre Dorah Aboubacar KOITA, porte-parole des FSG.

Dans cette perspective, poursuit-il, “les FSG annoncent de grandioses manifestations pacifiques, le lundi 23 et le jeudi 26 juillet 2018, sur toute l’étendue du territoire national”.

Selon lui, ces manifestations dénommées «Marches pour la Dignité» ou « LASSIRIYA » sont également une protestation pacifique et citoyenne contre l’injustice sociale érigée en système de gouvernance, au détriment du peuple souverain de Guinée.

“Les FSG condamnent les manœuvres dilatoires et celles tendant à créer la division, l’intoxication, la manipulation, l’infiltration, les intimidations, les menaces ou les tentatives de récupération qui ne font que révolter les populations et radicaliser les positions des FSG”, a ajouté Dorah Aboubacar KOITA.

Pour terminer, le porte-parole des FSG souligne que : “Il reste entendu que des manifestations sont prévues toute la semaine prochaine, et ce, jusqu’à ce que le prix du carburant revienne à 8.000 GNF”.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com