Au cours de sa dernière sortie, le président du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP), El Hadj Fodé Bangoura, a fait cas des maux dont souffre la population guinéenne, notamment l’insalubrité et la dernière grève des enseignants, qui a considérablement affecté le secteur éducatif du pays.

Selon Fodé Bangoura, « partout où on regarde à Conakry, aujourd’hui, on constate que des citoyens sont couverts par des immondices. Conakry est devenu capitale mondiale des ordures. Ce n’est pas nous, citoyens, qui fabriquons ces ordures, le problème est que nous n’avons pas là où les jeter et nous ne pouvons pas non plus cohabiter avec ces déchets dans nos lits. Donc, si nous avons des lieux indiqués où on peut déposer nos ordures, et qu’il y a des personnes qui viendront les ramasser, Conakry ne sera pas sale ».

« Nos enfants ont fait combien de mois ici sans aller à l’école ? Ces enfants voulaient étudier, leurs parents le voulaient également, mais le fait que ceux qui sont à la tête ne se sont pas mis d’accord, cela nous a fait souffrir, nous et nos semblables », a-t-il ajouté.

En effet, le numéro 1 de l’ex-parti au pouvoir tient pour seul responsable de tous ces maux, le système de gestion mis en place par le président Alpha Condé et son gouvernement.

« Ils disent à longueur de journée qu’ils essaient, que les choses vont changer, mais ce n’est pas ce qui est en train de changer qui est le problème. Un arbre peut changer ses feuilles, mais jamais il ne pourra changer ses racines. C’est le système qui n’est pas bon, il faut qu’on change le changement, parce qu’on a vu que ce changement ne nous a menés nulle part. Alors, essayons autre chose », a déclaré Fodé Bangoura.

Et de poursuivre : « Auparavant, les autres pays venaient prendre l’exemple sur les travaux effectués dans ce pays, pour aller reproduire la même chose chez eux. Mais aujourd’hui, personne ne viendra prendre l’exemple sur ce qui est en train de se passer en Guinée, pour aller le faire chez lui ».

À noter que ces propos ont été tenus par l’ancien secrétaire général de la présidence de la République, sous le général Lansana Conté, au cours d’une cérémonie organisée par les militants de son parti, pour lui souhaiter une bonne fête de Ramadan.

Mohamed Kaba Soumah pour Guinee7.com  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici