En séjour dans la “ville des agrumes”, notre reporter a rencontré l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, Abdoulaye Bah. Au cours de cet entretien, ce responsable de l’UFDG, parti politique dirigé par Cellou Dalein Diallo, a accusé le chef de l’État Alpha Condé, d’être le commanditaire de sa défaite à la tête de la mairie.

« Malheureusement, la mairie ne fonctionne pas… Ce que Kindia a vécu, c’est une catastrophe ». C’est ces termes qu’Abdoulaye Bah a entamé son intervention, avant de revenir sur comment il a été écarté à la tête de la mairie de Kindia.

« Le problème, c’est la présidence de la République de Guinée qui m’a écarté. Je vous fais la confidence ici ; c’est Alpha Condé qui a écarté Abdoulaye Bah, pour la simple raison qu’il ne peut supporter d’avoir un maire de l’UFDG à la tête de la première ville de la Basse Guinée. C’est une opération politique téléguidée, initiée par Alpha Condé, pour écarter Abdoulaye Bah de l’UFDG », a-t-il accusé, avant de regretter qu’ « il (Alpha  Condé, ndlr) a sacrifié Kindia à cause d’un homme qui est d’un parti politique ».

En ce qui concerne la gestion actuelle de la commune urbaine de Kindia, Abdoulaye Bah, tête de liste de l’UFDG aux dernières élections locales, soutient mordicus : « Il n’y a pas de gestion à la mairie, puisque le bureau de la mairie de Kindia est fermé depuis plusieurs mois.  Le maire qu’on a téléguidé, qui a 88 ans, 89 ans, aujourd’hui, est couché à la maison. Il est fatigué, il est âgé, il est malade.  Donc, il n’y pas de gestion », a-t-il laissé entendre.

A la question de savoir s’il est consulté dans la  gestion de la mairie, Abdoulaye Bah, répond : « Je ne suis pas consulté, je ne peux pas l’être, parce que dès l’instant où je conteste, je réclame ma victoire politique, donc, on ne peut pas être en rapport avec les gens qui ont été utilisés contre moi ».

Bhoye Barry de retour de Kindia pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici