Le corps sans vie d’un nouveau-né a été découvert dans la soirée de ce lundi 8 Février 2021 dans le secteur de Thiaghè, quartier Tata2, commune urbaine de Labé, rapporte le correspondant de Guinee7.com

Le corps emballé dans une poche en plastique a été découvert dans une cour inhabitée peu avant 18heures. Selon les témoignages recueillis sur place, ce sont des enfants qui jouaient dans ladite cour qui ont fait la découverte. Aussitôt, ils sont allés informer les parents qui, à leur tour, ont aussi informé le chef du secteur. Après avoir fait le constat, le chef du secteur a aussi fait appel à la police. Sur place, nous avons tiré quelques mots de l’inspectrice de police Mamadou Ramata Baldé du service de l’OPROGEM du commissariat central de police de Labé. «  Nous avons été appelés par le chef du secteur. Arrivés sur le lieu, nous avons trouvé le sachet plastique déposé à l’extrémité de la maison. Je pense que les citoyens et les autorités du quartier doivent remonter les informations aux services de sécurité, lorsque dans les quartiers ils y a des concessions inhabitées parce qu’en réalité, ces maisons servent de lieu de refuge aux bandits. C’est dans ces maisons qu’ils violent, fument la drogue  et font tout, c’est inadmissible qu’on retrouve ce genre de maison dans la commune urbaine de Labé. Je me demande pourquoi les femmes accouchent et tuent leurs enfants de cette manière. Si tu n’es pas en mesure de t’occuper de ton enfant, sachant bien la souffrance que tu as endurée durant la grossesse et pendant l’accouchement, il ne faut pas réagir de la sorte, si tu n’as pas pu éviter la grossesse, il faut nous informer, après l’accouchement, nous nous pouvons trouver des familles d’accueil qui s’occuperont de l’enfant. Ça c’est un crime qui sera puni par la loi et par Dieu. Nous avons informé notre hiérarchie, le procureur et le préfet sont tous informés, nous allons ouvrir une enquête pour retrouver l’auteure », nous a-t- elle dit.

Sam Samoura pour Guinee7.com