De vives altercations ont éclaté entre les forces de l’ordre et les jeunes qui accompagnaient les 11 victimes des manifestations du FNDC, ce lundi à Bambeto dans la commune Ratoma. 

Tout a commencé quand le cortège funèbre est arrivé au rond-point de Bambéto. S’il est difficile de savoir par quel acte est arrivé le clash, on a tout de même constaté un échange de cailloux contre du gaz lacrymogène et de l’eau chaude. C’est sous un nuage de fumée de gaz lacrymogène que les dépouilles sont arrivées à la mosquée de Bambéto pour la prière.

Conséquences, plusieurs blessés ont été conduits dans les hôpitaux notamment à l’hôpital sino-guinéen. Parmi ces blessés figurent un garde du corps de Cellou Dalein Diallo qui est tombé de la voiture où il se trouvait.

C’est aux environs de 15 heures que les victimes ont été enterrées au cimetière de Bambéto pendant que les affrontements se poursuivaient aux alentours de Bambéto.

Selon une journaliste qui habite non loin du rond-point de Bambéto, un jeune du nom de Abdourahim, a été mortellement atteint d’une balle.

Sur son compte Twitter, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo a fait le bilan de la journée : “Les forces de l’ordre et de sécurité ont osé tirer sur le cortège funèbre qui accompagnait les 11 victimes à leur dernière demeure, faisant 6 blessés par balles et un mort. Édifiant et terrifiant !”

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire