Munis de pelles, de  balais, de brouettes, les jeunes et femmes du district Sanoyah-Km 36 étaient en ordre de bataiile contre les ordures qui ont envahi leur localité. Certains balayaient, curaient les caniveaux, regroupaient les ordures, et d’autres les transportaient pour les jeter au dépotoir.

Selon ces jeunes, cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’opération d’assainissement pour rendre leur quartier propre et pour être à l’abri des maladies causées par les saletés. Le marché et le rond-point du Km36 ont constitué la première étape de l’assainissement, en présence du ministre des Travaux publics et de son homologue de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes, ainsi que des autorités locales.

Sur la pérennisation de cette opération, Alsény Keita, un des jeunes initiateurs rassure les personnes sceptiques que celle-ci ne sera pas qu’un feu de paille. « Cela ne sera pas un feu de paille. A partir d’aujourd’hui, nous sommes prêts à rendre propres le grand carrefour et les artères du km 36. Mais nous demandons à l’Etat de nous accompagner dans ce sens (…) »,  a-t-il rassuré.

Présent sur les lieux, le nouveau maire de la commune rurale de Manéah, Abou Camara, a salué l’initiative avant de déclarer : « Nous, en tant que maire, notre rôle, notre devoir maintenant, est de pérenniser cet acquis, en aidant, en supportant cette jeunesse tant sur le plan financier que matériel, pour que cette activité demeure », a-t-il décliné avant de promettre que cette action sera pérennisée. « Laisser-moi vous dire que c’est un programme déjà de la commune, on a même créé des commissions à cet effet, qui auront pour charge de veiller sur la pérennisation de cette activité sur le terrain », a-t-il laissé entendre.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, a débuté cette opération avec ces jeunes très tôt ce samedi. Quelques heures d’assainissement après, il s’est dit satisfait de l’adhésion  de la population, notamment la jeunesse à l’idée de rendre Conakry et ses environs propres. « Nous sommes satisfaits de voir la mobilisation des jeunes et des femmes qui participent à faire en sorte que non seulement le rond-point du km36 et les alentours soient propres, dégager aussi les encombrements pour permettre la fluidité de la circulation, aussi faire en sorte que les habitants d’ici vivent dans un environnement sain », s’est-il félicité.

De son côté, Moustapha Naité, ministre des Travaux publics, s’est réjoui de l’implication des jeunes du Km 36. C’est pourquoi, pour lui, le plus important est de « faire participer les femmes et les jeunes à cette journée d’assainissement au carrefour du Km 36 qui est un carrefour important ; la rentrée pratiquement de Conakry. On ne peut que saluer cette initiative et les encourager. Nous osons croire que les autres quartiers vont emboiter le pas des populations du Km36 ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

 

Publicités

Laisser un commentaire