Jonchées à chaque carrefour ou à l’intérieur des quartiers de la capitale guinéenne, les ordures deviennent pour les citoyens un véritable casse-tête de jour en jour, surtout dans certains points qui sont devenus de véritables décharges publiques.

Avec quelques travaux effectués sur l’autoroute en vue de la rendre plus praticable, on croyait avoir fini avec les embouteillages intempestifs. Mais cela c’était sans compter les ordures qui souvent élisent domicile en bordure de route jusqu’à occuper en partie la chaussée. C’est en tout cas ce que nous avons pu remarquer ce mardi au niveau du quartier Yimbaya permanence (banlieue de Conakry). Où les déchets qui se sont entassés au fur et à mesure, sous le mur qui sert de clôture à l’aéroport international de Gbessia, ont fini par déborder, empêchant ainsi une circulation fluide à ce niveau, sans oublier que c’est à ce même niveau qu’un gigantesque trou s’est creusé. Donc facile est d’imaginer le malheur des usagers.

Cet état de fait, s’explique par le fait que les PME, citoyens ou marchands du marché de proximité viennent y mettre leurs ordures quotidiennement. Chose qui n’arrangent pas les choses, malgré les nombreux va et vient que font les camions des éboueurs toute la nuit.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire